20 respirations dans la posture de la Demi-torsion

Aujourd'hui, dans la continuité des semaines précédentes, je te propose un moment suspendu, pour aligner ton corps, ton souffle et ton mental, le temps de 20 respirations. Pour ce faire, je te propose de partir à la rencontre de la Posture de la demi-torsion assise.

Hatha Yoga Pradipika l 27 (15e siècle) :

« Matsyendrâsana est l’arme qui détruit quantité de terribles maladies : grâce à une pratique assidue de celle-ci, le feu digestif des hommes est ranimé, la kundalinî réveillée et le nectar lunaire stabilisé. » Histoire de la posture

En sanskrit, ardha signifie « demi », « moitié ». Matsya veut dire « poisson » et indra désigne un « roi » ou un « seigneur ». Ardha Matsyendrasana est donc littéralement la demi-posture du Seigneur des Poissons.

Matsyendra, la légende de ce mythique poisson devenu homme et premier yogi au monde.

L’une des versions raconte que Shiva, dieu hindou de la création, s’était réfugié sur une île déserte en compagnie de son épouse Parvati pour lui révéler l’art et la science du yoga. Caché et immobile, un poisson curieux posté près du rivage aurait patiemment écouté les précieux enseignements de la divinité. Lorsque Shiva finit par découvrir que l’animal avait acquis la connaissance du yoga, le poisson s’enfuit, et, complètement transformé par son savoir nouveau, sortit de l’eau sous forme humaine. Certains affirment au contraire que c’est Shiva lui-même qui, pour récompenser le poisson, le changea en homme. Quoiqu’il en fût, Matsyendra devint le premier guru humain et répandit la sagesse parmi ses semblables.

La symbolique de la posture

Symboliquement, les contes louent la soif de connaissance, la patience et la concentration. Ils mettent en lumière la possibilité pour chacun d’une transformation intérieure comme extérieure, d’une véritable renaissance, via l’apprentissage et la pratique assidue.

Entrer dans la posture

1. Tu peux commencer par un petit échauffement pour réveiller et relaxer ton dos.

  • Sukhasana : Posture assise les jambes croisées, monte les bras sur l'inspire et relaxe-les le long du corps sur l'expiration. Allonge ton dos sur chaque inspiration et détend-le sur l'expiration.

  • En position quadrupède, active et réchauffe ta colonne vertébrale avec la posture du chat/vache.

2. Installe-toi dans la posture

  • Assis, jambes tendues devant toi, dos droit (Posture du Bâton).

  • Fléchis le genoux droit et amène ton pied au-delà du genou gauche.

  • Redressez le buste, sans creuser le dos.

  • Lève le bras gauche vers le ciel, puis dépose le coude gauche à l'intérieur du genou gauche.

  • En même temps, tourne le tronc vers la droite et place ta main droite au sol, juste derrière tes fessiers.

  • Utilise l’avant-bras gauche comme levier en poussant sur l’extérieur du genou droit afin de faire pivoter le buste vers la droite.

  • Garde le dos droit en poussant dans la main droite.

  • Tourne la tête vers l’arrière et fixez le regard sur l’horizon.

3. Installe une respiration consciente, longue et profonde. 4. Focalise ton mental sur le ressenti physique et relaxe-toi dans la posture autant que tu peux. 5. Installe 10 respirations, les plus longues et les plus légères possibles, dans l'immobilité de la posture. 6. Travaille la posture avec l'autre jambe. 7. Allonge-toi sur le dos et savoure les ressentis à l'intérieur du corps.

Joyeuse pratique,


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout